L’agroécologie dans les champs de Délicatesse

L’agroécologie dans les champs de Délicatesse

Classé dans : Actaulités, Non classé | 0

Depuis quelques années maintenant, les producteurs de Délicatesse pratiquent l’agroécologie. Leur objectif : limiter l’usage des ressources sensibles (engrais, produits phytosanitaires) et les remplacer par des méthodes alternatives plus respectueuses de l’environnement.

Trois actions importantes concernant l’agroécologie et la pomme de terre primeur de la Drôme des Collines sont à prendre en compte :

  1. Pour stopper la croissance des Délicatesse avant récolte, un défanage mécanique est réalisé. Cette alternative au défanage chimique est pratiquée avec succès depuis 2 ans. Elle consiste simplement à couper toutes les fanes des pommes de terre à l’aide d’une broyeuse.
  2. Testé pour la première fois cette saison, un binage mécanique est régulièrement effectué sur les champs des pommes de terre Délicatesse. L’intérêt de ce procédé ? Déraciner et éliminer les mauvaises herbes grâce à une bineuse écologique, ce qui permet de supprimer l’usage des désherbants chimiques.
  3. Les semences des Délicatesse ne sont désormais plus traitées avant plantation contre la gale.

La suppression des traitements phytosanitaires chimiques permet de diminuer fortement les résidus de pesticides. Depuis le début de saison, toutes les analyses montrent qu’il y a zéro résidu. De plus, après récolte, la Délicatesse est lavée, conditionnée et expédiée en 48 heures maximum et ne va subir aucun traitement de conservation.

machine grimme delicatesse

sols champs Délicatesse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photos : Nadege Perrin – Digimiam

Laissez un commentaire